You are currently viewing parquet pièces d’eau

parquet pièces d’eau

Poser un parquet dans les pièces humides (autre qu’un teck pont de bateau) comme la salle de bain et la cuisine est souvent une solution esthétique et chaleureuse mais qui devra être réalisée avec quelques précautions.

Très utilisé dans les chambres et le salon, le bois sous forme de parquet est un revêtement de sol particulièrement apprécié et tendance et ce depuis que l’on sait le mettre en œuvre.

Toutefois le type d’essence et sa finition s’avèrent souvent un choix cornélien, mais …

Quel bois et quelle utilisation ?

parquet brut

Si vos préférences vont vers les bois exotiques particulièrement résistants et aux coloris variés la plupart des essences que l’on trouve sur le marché possèdent les caractéristiques adéquates.

En revanche, le budget global (fourniture, pose, finitions) risque de grimper quelque peu et fréquemment dépasser le budget imposé.

Tous les bois exotiques ne coutent pas une fortune non plus …

Et si un bois de pays « plus local » que l’on rendrait hydrofuge pouvait faire l’affaire ?

Les traitements de surface

Tout le monde sait que le bois est un matériau naturel mais qui ne cesse de travailler. Dans le cadre d’une utilisation pour les planchers intérieurs, il possède des avantages indéniables (esthétisme, chaleur, …) mais nécessitera toujours un minimum d’entretien.

Un parquet ou plancher quel qu’il soit peut présenter différents aspects (brillant, soyeux, satiné, cérusé, etc) quant aux finitions :

  • Brut : le bois raboté, fréquemment avec rainures et languettes sur la périphérie est posé sans traitement préalable. Le bois dans sa plus simple expression. Formule peu utilisée de nos jours, mais certains planchers dans les maisons anciennes tiennent encore bien le coup et sont vraiment beaux.
  • Ciré : l’application de cet encaustique bien connu se fait comme tous les traitements de surface, sur un support propre, sec et dépourvu d’aspérités, dans le cas contraire un égrenage de surface est préconisé ( ponceuse). Important avant de cirer : l’application d’un primaire ou fond dur sur la totalité du plancher renforcera grandement sa résistance aux taches. La cire liquide ou en pate confère au parquet un aspect soyeux et naturel du plus bel effet, mais demande un soin assez constant (lustrage) afin de préserver l’effet.
  • Huilé : technique en vogue depuis quelques années, donne un effet qui s’apparente à la cire. Les huiles à parquet, souvent à base de Tung, ont un mode d’application assez simple et rapide. De plus, au même titre que les saturateurs pour terrasses en bois, ces huiles de finition sont des produits dits non filmogènes (qui ne laissent pas de pellicule sur le bois, comme le font les lasures et vitrificateurs). La rénovation d’un parquet huilé est plus simple et rapide qu’un vitrifié.
  • Vitrifié : il s’agit de l’application de vernis spécifiques plutôt denses (vitrificateurs) destinés à protéger le bois des dégradations. Les vitrificateurs peuvent avoir un aspect naturel ou être teintés. Les vitrificateurs, une fois appliqués et secs améliorent notablement la densité superficielle du parquet (résistance à l’abrasion). Toutefois, ils ne protègent pas des impacts, cette résistance est liée à la densité initiale du bois. La rénovation d’un parquet vitrifié, nécessite un ponçage complet et soigné avant l’application de la nouvelle couche. Dans ce dernier cas, il y a nettement moins d’entretien spécifique à réaliser.

Le parquet selon la maison

L’habitat ancien

sol ancien

Dans les maisons anciennes, s’il existe toujours il apparait régulièrement brut ou ciré.

Compte tenu des épaisseurs posées à l’époque, et si votre parquet / plancher est en à peu près bon état, Il est facile de le rénover : réparation si nécessaire, ponçage, époussetage, traitement de surface.

Lors d’une rénovation, si votre choix se porte en faveur d’un style de plancher (massif ou contrecollé) typé ancien dans l’une des pièces, un bois de pays (chêne, hêtre, châtaignier, …) s’accordera souvent à merveille avec l’existant. Ce bois, une fois huilé devrait résister aisément aux sollicitations et/ou humidité de la pièce.

Construction neuve ou récente

Lors d’une construction neuve, la tendance va vers du bois exotique, souvent conseillé pour ses
propriétés et sa résistance mécanique et autrefois son coût. Il permet également de choisir quelques couleurs (souvent chaudes) puisque les gammes sont larges. L’aspect des bois exotiques est très différent de nos bois de pays (fil souvent plus fin, motifs originaux, texture, absence totale de nœuds, etc)

De plus certains de ces produits compte tenu de leur densité naturelle très élevée, d’une résistance accrue aux taches et autres dégradations non désirées, et ce, sans qu’il soit besoin d’une huile, d’un vernis ou d’un quelconque traitement.

Le parquet un revêtement moderne durable ?

Vous allez rénover ou comme projet la construction d’une maison, d’un agrandissement ? Si, en plus vous en avez assez du pratique carrelage et cherchez une solution pérenne ?
Ou encore du revêtement de sol en PVC qui peut se déformer, se décoller au fil des ans ou plus simplement ne plus vous plaire ?

Le parquet est une belle alternative à considérer, peut être qu’il est temps d’opter enfin pour la tendance naturelle et poser un parquet dans votre salle de bain et/ou cuisine.

Parquet dans les pièces d’eau

La salle de bain

parquet pont de bateau

Compte tenu de sa destination le taux d’hygrométrie et la chaleur qui y règnent sont élevés.

Dans une salle de bain, si vous souhaitez un parquet, il faut apporter un soin particulier à la pose et surtout au bois employé. Un bois qui doit travailler mais pas au point de se déformer outrageusement. Il faut prêter une attention particulière aux propriétés mécaniques de l’essence de bois posée en parquet ainsi qu’à sa protection.

Les bois exotiques comme le massaranduba, le doussié ou encore le très onéreux teck font une belle impression dans les pièces d’eau.

Ces bois sont connus pour leur résistance étonnante à l’humidité et pour le massaranduba aux chocs (densité supérieure à 1, soit plus d’une tonne par m3, qui plus est il s’agit d’un bois non imprégnable).

La pose d’un parquet massif autre que le teck est tout à fait possible dans une salle de bain.

La cuisine

C’est la pièce où le risque de tâches et de chutes d’ustensiles plus ou moins lourds et coupants est le plus élevé.
Il est juste de penser qu’un bois exotique à forte densité est alors très privilégié car il s’avèrera très résistant que ce soit à l’humidité ambiante ( ou soudaine lors du renversement d’un liquide) ou aux sollicitations.

Toutefois cette résistance a souvent un prix
Mettre la main au portefeuille, oui pourquoi pas, mais pour avoir quelque chose de très durable ou opter
pour une alternative plus économique.

CAR oui ! Il existe une autre alternative.

Rendre un parquet massif hydrofuge …

Il existe pléthore de produits susceptibles de rendre un parquet imperméable (ou presque) aux liquides plus ou moins gras, en revanche tous ne se valent pas forcément. Même hydrofugé, le bois doit respirer … sinon il se dégradera rapidement !

La seule chose que l’on ne peut pas faire, à l’échelle de notre entreprise, en partant d’un bois brut , c’est améliorer sa densité. Sur ce dernier point, à l’échelle industrielle, c’est possible et ça existe : les bois densifiés ou compressés. L’un de ces bois à la mode depuis quelques temps : le bambou ( naturellement très tendre compte tenu de sa rapidité de pousse)

Huile de tung

Une des huiles les plus utilisées pour l’hydrofugation des parquets est celle à base de Tung naturel ou plus fréquemment adjuvantée à l’aide d’additifs (durcisseur/catalyseur) pour améliorer encore ses propriétés naturelles.

On parle ici d’une huile dure.

Huile de tung ou « huile de bois de Chine » ou encore « huile d’abrasin » est une huile de couleur jaune d’or, tirée des graines mûres d’un arbre de la famille des Aleurites (Aleurites moluccana – le noyer de bancoule – ou de Vernicia fordii selon les sources). Elle est employée notamment comme huile siccative en peinture ou comme traitement de surface du bois.

Source : Wikipédia

Les parquets en bois de pays

De quels bois s’agit-il : le chêne, le hêtre, le châtaignier, le noyer, le pin des landes, merisier, frêne, robinier faux acacia, etc.

Toutes ces explications, pour signifier qu’il est possible de prendre un bois de pays simple et de l’hydrofuger presque facilement. Qui plus est, à l’aide d’un produit naturel.
Les bois de pays sont initialement un peu plus sujets aux décolorations, le merisier est connu pour cela ( par rapport aux exotiques) et pour certains au tuilage dans ce cas on parle de reprise d’humidité par le support.

Leur nature moins dense que certains exotiques, les rend parfois plus délicats aux fortes sollicitations (Quoi qu’un parquet chêne ou hêtre massif bien posé… il faut s’en occuper un peu pour le dégrader ! ) .

Cependant, il est possible de les rendre plus résistants notamment grâce aux huiles d’origine végétale spéciales parquets dont le tung cité plus haut fait partie.
Ces huiles ont la particularité d’avoir des fonctions d’imperméabilisation, de plus elles permettent un renforcement notable du bois une fois le séchage complet.

Inconvénient à prendre en compte pour l’huile de tung naturelle : Le temps de séchage plus long que les huiles
modifiées (absence de siccatif).

L’application pour finir

L’application d’une huile sur un parquet n’est pas l’étape la plus compliquée à réaliser mais doit l’être avec le plus grand soin pour que cet ouvrage soit une réussite pérenne.

  • Sur un bois neuf nouvellement posé : un ponçage soigné grain fin pour éliminer les aspérités (s’il y en a), un époussetage soigné, l’application d’un fond dur et passage d’une ou 2 couches d’huile … attendre le séchage complet
  • Sur un parquet déjà en place ( en rénovation) : dégraisser, aspirer, nettoyer le plancher/parquet minutieusement, la suite, ponçage très soigné, etc. Comme ci dessus.
  • L’application de l’huile doit se faire à l’aide d’un pinceau (la patte de lapin fonctionne aussi) suffisamment large, épais, très propre et surtout de bonne facture. Chaque interstice et recoin doit être traité avec le plus grand soin.