Avoir un studio de jardin ou plusieurs pièces indépendantes de votre maison d’habitation est une solution à considérer pour installer un bureau, un atelier ou la chambre de votre adolescent.

Néanmoins, ce type de petite construction nécessite au minimum une déclaration préalable de travaux voir un permis de construire et une consultation du plan local d’urbanisme ( PLU).

Un studio de jardin dans Caen

Comme dans la plupart des agglomérations, les maisons de ville possédant une parcelle de terrain non bétonnée ne sont pas légion.

En outre, pour l’approvisionnement en matériaux, plus le centre ville est proche moins les accès sont faciles.

Pour cette réalisation, tous les matériaux (bardage, lames de terrasse, bastaings,) employés mesurent moins de 4 mètres de long … au delà impossible de les faire passer dans la porte.

Quelles possibilités constructives ?

Plusieurs solutions sont envisageables pour réaliser un agrandissement de la surface habitable d’une maison, parmi les plus courantes l’aménagement des combles, la création d’une véranda, aménager le garage.

Toutes ces solutions ont, pour chaque, leurs avantages en termes de confort et d’esthétique mais le studio de jardin vous en apportera bien d’autres.

Qu’il s’agisse de recevoir, en toute indépendance, des amis, héberger votre adolescent étudiant en mal d’indépendance ou plus simplement créer un bureau, un atelier dans votre jardin, cette nouvelle construction apportera une réelle plus value à votre habitat.

Quelques surfaces pour ce projet

La partie habitable intérieure terminée de cet atelier de jardin est très très proche des 20 m².

La terrasse bois attenante y compris l’accès au studio de jardin est supérieure à 25 m².

Pour les belles journées d’été et supprimer une bonne partie du vis à vis ( en surplomb) la pergola bioclimatique à lames orientables en bois fait environ 18 m².

Démontage bâtiment en place

batiment après dépose des séparations

La 1ere étape: Démonter l’ancien bâtiment dont le toit était en bardeaux bitumés (shingle) maintenus par des bastaings de faible section, eux même posés sur 3 poutres 20X20 cm dont 2 étaient encore en bon état et on été conservées …

Une certaine tendance au fléchissement commençait à se voir.

batiment partiellement nettoye

Le tout était séparé par quelques parois verticales réalisées en bois de récupération.

La largeur (des éléments cadastrés) entre les murs existants est d’environ 10 mètres, pour une profondeur de plus ou moins 3 mètres … Les murs en pierre de Caen n’ont pas la planéité des matériaux modernes.

Un ancien poulailler, quelques rangements, l’ancien lieu d’aisance au fond du jardin, beaucoup de m3 de gravats à enlever et pierres de Caen (qui restent sur place sait on jamais) …

Pour le moment ce studio de jardin n’existe que sur les plans.

Extérieurs : Fondations et montage

bardage bois sur béton cellulaire siporex

De nouvelles fondations et appuis ont été réalisés afin de monter les agglos en béton cellulaire tout en permettant la réalisation ultérieure d’un plancher bois porteur isolé sans contact avec la terre et suffisamment ventilé.

Ces appuis sont utilisés pour la partie studio et la terrasse en bois.

Murs extérieurs / couverture

Le mur du fond de ce studio de jardin, en pierre de Caen (plutôt tachée), a été isolé et sera revêtu ultérieurement.

Par ailleurs, tous les murs situés à l’extérieur, en siporex (à droite et en façade) ont été habillés à l’aide d’un bardage en mélèze traité classe 3.
La couverture a été traitée en panneaux sandwich de 40 mm isolés.

Sous les bacs acier isolés, des renforts transversaux en bois (1) ont été préalablement posés afin d’obtenir des points de fixation supplémentaires et une résistance au fléchissement optimale.

1 : fixation intermédiaire des bacs aciers et support pour les suspentes nécessaires aux rails à placo.

Terrasse bois / Pergola

Cet emplacement, compte tenu de sa destination antérieure (pour une partie un lieu d’aisance pas très bien comblé) a été recouverte d’un béton.

Cette dalle béton sert à obtenir un écoulement optimal des eaux pluviales (entres autres), tout en offrant un appui solide aux lambourdes (bien désolidarisées du sol) indispensables au montage de la terrasse en bois.

Aménagements intérieur de l’atelier de jardin

Le solivage / la pose du parquet massif

maison ossature bois isolation planchers

Le solivage porteur a été réalisé sur un principe similaire à celui employé dans les maisons à ossature bois.

Le détail de ce principe constructif

Ce type de plancher est doté d’un très bon pouvoir isolant, d’une rigidité satisfaisante et s’avère assez simple à mettre en œuvre.

Le parquet en pin des landes

Après la mise en place de bandes résilientes sur le chevronnage, le parquet massif en pin des Landes, a été directement vissé.

Il s’agit d’une pose traditionnelle sur lambourdes.

Parois verticales

Le mur du fond de l’atelier, pas vraiment d’aplomb (env 10 cm de faux aplomb sur 2,6 m de hauteur), a d’abord été isolé à l’aide d’une laine minérale rigide avant d’être habillé à l’aide de planches brutes à bardage appuyées sur une ossature primaire métallique, secondaire en bois.

Les murs périphériques (isolés eux aussi) et doublés ainsi que les entourages de fenêtres ont été réalisés en plaques de plâtre type BA 13. ( principe des cloisons et contre cloisons)

Electricité / Eclairage/ Commodités

10 spots à leds ont été encastrés dans le plafond et sont pilotés par un variateur.

Toutes les prises de courant ont été réparties sur la périphérie selon les désidératas des clients.

Le chauffage est assuré par un convecteur à bain d’huile à gestion électronique.

La partie ventilation / régulation est assurée par une VMC double flux individuelle autonome hygroréglable : système télécommandé vraiment très efficace, silencieux et économe.

Comme l’exposition de ce bâtiment est optimale et les surfaces vitrées conséquentes, le moindre rayon de soleil génère une température intérieure vraiment très agréable.

Peinture intérieure

La surface intérieure n’étant pas des plus volumineuses, les clients ont réalisé leurs travaux de peinture.

Aménagements extérieurs, pergola bioclimatique

Terrasse en bois

Nous possédons un certain savoir faire dans la réalisation de terrasses en bois plus ou moins complexes.

Que ce soit sous la pergola où le support (béton) avait été créé dans le but de poser la terrasse ou devant le studio de jardin (fixation des lambourdes sur pieux battus en bois exotique classe 5) celle ci s’est avérée assez simple à calepiner et à mettre en œuvre.

Comme toujours, afin d’optimiser au mieux la durée de vie et un maintient durable de ce platelage toutes les fixations sont en inox.

Afin de profiter des chaudes soirées d’été Normandes un spot led télécommandé a été installé dans l’angle gauche.

Pour la mise en valeur de la terrasse en bois un balisage, réalisé à l’aide de mini spots à leds a été posé sur toute la périphérie extérieure.

Pergola bioclimatique

Les bastaings fixés pour délimiter la pergola ont été habillés à l’aide de pliages en métal de la même teinte que la nouvelle couverture de l’atelier de jardin.

Ce type de procédé, permet de protéger efficacement la structure porteuse des intempéries tout en offrant une certaine cohérence esthétique.

La pergola a été posée entre ces pliages.

Le système d’orientation (spécifique bois) des lames de la pergola est, quant à lui , fabriqué en France.

Le poteau supportant la structure de la pergola, en bon état était déjà en place.

Résumé des Matériaux mis en œuvre

  • Panneaux sandwich isolés de 80 mm d’épaisseur, pour le toit d’une teinte similaire au shingle précédemment en place
  • Béton cellulaire (Siporex) d’une épaisseur de 15 cm pour les murs et surtout pour son très bon pouvoir isolant et sa capacité à être un bon régulateur hygrométrique.
  • Clin à bardage en mélèze traité classe 3, fixation par clous inox
  • Menuiseries : Coulissant en Aluminium de 2,4 m de large x 2 m de haut teinte 7016 (gris anthracite) et fenêtre en PVC coordonnée.
  • Le sol intérieur (structure et parement) de cet atelier de jardin a été intégralement réalisé en bois et isolé. Le parquet est un pin des Landes massif en pose vissée sur lambourdes.
  • Plafond et parois droite/gauche en plaques de plâtre BA 13, l’habillage du mur du fond est en planches de coffrage brutes fixées (peintes en blanc par le client)
  • VMC double flux individuelle pour réguler efficacement la température et l’humidité.
  • La terrasse en bois, a été prolongée sur toute la longueur afin de limiter les salissures et d’agrémenter encore un peu l’aspect esthétique du projet.
  • Pergola bioclimatique à lames orientables en bois avec habillage périphérique en teinte coordonnée : sur le coté droit du studio de jardin
  • La terrasse en bois : pin rouge du nord traité classe 4 comme les lambourdes, fixation par vis inox A2.