Terrasse bois en Massaranduba

Terrasse bois en Massaranduba

76 / 100

Ce bois exotique est utilisé en terrasses, en habillages extérieurs et aussi en parquets.

Il peut être posé dans des milieux très humides (classe d’usage 5) pour sa résistance aux intempéries et les insectes xylophages n’apprécient pas trop ses lames.

Le Massaranduba est aussi mis en œuvre dans les constructions, notamment dans les pays où il est débité.

Il ne sert pas qu’à la réalisation de terrasses ou platelages en bois.

Principales utilisations

En terrasse/platelages car c’est un bois très résistant qui vous accompagnera durant des décennies mais aussi parquets, mobilier, sculptures, pontons et ce sans aucun traitement autoclave contrairement aux essences résineuses.

Réalisation de terrasse en massaranduba

La terrasse en bois présentée en photos, d’une surface de 85 m² est implantée devant une maison située au nord de Caen.

La structure repose sur des pieux en massaranduba enfoncés jusqu’au refus.

Le terrain est constitué de tout venant sur une épaisseur suffisante, bien compacté et tout à fait stable.

Prévisualiser(ouvre un nouvel onglet)

Les étapes de pose

Temps total : 8 jours

Tracer la forme puis délimiter la périphérie

A l’aide d’un cordeau au départ, puis en préparant et assemblant le cadre à l’aide de vis inox, de la future terrasse.
IL faut prêter attention à la hauteur des appuis de fenêtres qui ne sont pas toujours tous à la même hauteur.

Conception découpe des lambourdes pour la forme finale

Détermination de la pente nécessaire à l’écoulement pluvial : 1,5 cm / m vers l’extérieur de la maison …
Mise en place et fixation de la Périphérie, pose des lambourdes entraxées à 50 cm.

Mise en place et enfoncement des pieux jusqu’au refus

Comme pour les plots réglables, il y a des espacements maximum à respecter, notamment pour la stabilité et solidité de l’ouvrage.
La pente nécessaire à l’écoulement des eaux pluviales est réalisée à ce moment. Les pieux sont coupés puis fixés à l’aide de vis sur les lambourdes.

Pose des lames de terrasse

Il s’agit d’une pose à coupes perdues, comme pour le parquet.
Les lames sont alignées à écartement égal, à l’aide de cales ou de clips spécifiques terrasses dans le cas de fixations invisible.
Le maintient est assuré par des vis inox apparentes ou pas et assemblées régulièrement sur le cadre.

Types de fixations du platelage

Pour cet aménagement extérieur il est souvent souhaitable de fixer les lames de bois par le dessus (vis apparentes) sur le cadre, avec un espacement de 5 mm entre chaque lame de terrasse.

Des vis inox de très bonne qualité (A4) d’un diamètre suffisant ( ≥ 5 mm) sont indispensables.

Le massaranduba étant un bois massif très dense et très durable la réalisation préalable d’avants trous est requise, contrairement à certains résineux.

Si vos lames sont rainées (sur le coté) les fixations invisibles peuvent être envisagées.

Il faut qu’elles soient de bonne qualité et les vis qui servent à les fixer d’un rapport Longueur/diamètre suffisants.

Les fixations invisibles en composite ou dérivés sont à éviter car elles risquent de ne pas être assez solides.

Le massaranduba, comme tous les bois, travaille (et pas qu’un peu), donc les fixations doivent être irréprochables !
Les outils employés notamment pour la coupe et le perçage doivent être toujours soigneusement affûtés.

Comme je l’ai signifié plus haut,  le massaranduba est un bois dur, donc pas forcément aisé à couper.

Caractéristiques du Massaranduba

Noms usuels/ Commerciaux

Densité

  • Nom scientifique/ Famille : Manilkara Bidentata
  • Origine : Amérique centrale et du sud

La densité moyenne est de 1,08 ce qui représente un poids de 1080 kg/m3 avec une humidité relative de 12 à 15%. L’indice de dureté Janka est de 14,200 N (Newtons) ce qui en fait un bois ayant une résistance à l’impact très bonne. Le massaranduba comme l’ipé est un bois qui coule.

Taille de l’arbre, couleur, aspect

massaranduba texture

Taille de l’arbre : 30 à 50 m de haut pour un diamètre de 0.60 m à 1.20 m (allant parfois jusqu’à 1.80 m)

Couleur/Aspect : Lorsque la coupe est récente, le bois de cœur est de couleur Brun/Rougeâtre comme sur la photo ci contre, qui en vieillissant aura comme tous les bois tendance à griser ou à blanchir un peu en milieu marin.

Conservation de la couleur

massaranduba récent vs vieux

Pour préserver l’aspect Brun/Rougeâtre initial, il vous faudra appliquer un saturateur non filmogène régulièrement, sans omettre de passer un bon coup de balai brosse … à poils durs !

L’aubier se différencie nettement du bois de cœur par sa couleur jaune pale.

Grain, texture, résistance, durée de vie, odeur du bois

Le grain est droit à contrefil voir ondulé. La texture générale est fine avec un éclat naturel assez faible.

Résistance : C’est un bois très durable (classé D … les termites l’apprécient peu) que l’on peut mettre en oeuvre sans traitement préalable, il supporte bien les milieux très humides entre autres grâce à sa faible porosité. Il est considéré comme imputrescible (classe 5).

Le bois à faible porosité est souvent difficile à coller, notamment avec les colles classiques.

Sa durée de vie en platelage peut aller jusqu’à 40 ans, tout et autant que le support soit dans une essence aussi durable.

Odeur: Le massaranduba n’est pas connu pour avoir une odeur caractéristique

Allergies : c’est semble t il un bois qui ne pose pas de soucis particuliers, à part les poussières de sciage comme tous les bois

Terrasse bois en Massaranduba