You are currently viewing La pose de parquet cloué ?
entrée maison parquet

La pose de parquet cloué ?

Le parquet cloué, posé sur lambourdes est une technique très ancienne encore pratiquée assez fréquemment, y compris dans des maisons assez récentes.

Il s’agit d’une technique « simple » permettant d’obtenir un sol « très » durable, stable dans le temps à l’intérieur des pièces de vie, y compris très fréquentées.

Cette méthode de pose est très proche de celle utilisée pour la pose des terrasses en bois à une différence près : Le parquet avoir une planéité impeccable, alors que la terrasse bois doit posséder une pente de 1,5% vers l’extérieur pour faciliter l’écoulement des eaux pluviales.

Un parquet massif, qu’il soit cloué ou vissé sur des lambourdes, sa planéité sous une règle de 2 m ne peut excéder 5 mm (Source DTU 51.1) : Le soin apporté au calage est primordial.

Eléments avant la pose de parquet cloué

La nature du support et ses constituants (Cf DTU 51.1 Pose de parquets à clouer) :

  • Plancher ou faux plancher en bois ou panneaux de bois
  • Chape sèche, solivage en bois ou métal
  • Dalle ou plancher béton
  • Chapes adhérentes, fluides ou flottantes …
  • Terre battue

Préalable à la pose : Un parquet massif doit toujours être entreposé dans la pièce au sein de laquelle il sera posé ou à défaut celle d’à coté (température et hygrométrie identiques) et désolidarisé du sol.

Température minimale du support et de la pièce : 15 degrés

Le taux d’humidité de l’air ambiant doit se situer entre 45 et 65 %

Pour la pose classique, à l’anglaise ou coupes perdues, les lambourdes sont mises en place et fixées perpendiculairement aux lames de parquet massif.

L’entraxe entre les lambourdes se situe, selon l’épaisseur du bois employé entre 30 et 50 cm.

Dans le cadre d’un usage résidentiel : le parquet cloué doit être mis en œuvre (en principe) perpendiculairement au mur recevant le plus de lumière naturelle.

Sur le sens de pose, il y a la technique et le gout du client et c’est souvent le gout du client qui prime

Pose de parquet cloué ou vissé : Les Outils

Poser un parquet cloué (ou vissé) sur lambourdes est une technique très ancienne qui demande de la précision, un peu de méthode et quelques outils.

  • Les scies : Une égoïne très affûtée, une scie sauteuse, une scie radiale et une scie circulaire ou plongeante chacune dotée d’une lame à denture assez fine pour éviter les éclats
  • Une niveau à bulles de 2 m pour la planéité : 5 mm maximum sous cette règle
  • Pour le coté professionnel Un niveau laser avec pied et mire pour vérifier la planéité des lambourdes posées et du parquet.
  • Un mètre ruban, un crayon, un cordeau à tracer
  • Un marteau, des clous tête homme et tête plate, un chasse clou, un ciseau à bois largeur 20 ou 25 mm bien affûté
  • Des cales de différentes épaisseurs (1 à 5 mm, striées, longueur 100 mm) afin de corriger les irrégularités du sol
  • Des lambourdes : largeur minimale 40 mm jusqu’à 80 mm, épaisseur mini 20 mm et jusqu’à 40 mm. Les lambourdes peuvent être en bois massif ou en contreplaqué
  • Du plâtre ou mortier colle pour fixer vos lambourdes (selon support de pose) qui dans ce cas doivent être lardées de clous afin de s’assurer de leur bon maintien.
  • Pistolet pneumatique ou à gaz et clous spécifiques tête T (généralement 50 mm de long)
  • Bande de désolidarisation ou résiliente qui intercalée entre les lambourdes et les lames de parquet.
  • Un isolant qui peut se placer entre les lambourdes : Laine minérale, liège, etc
  • L’indispensable parquet massif en chêne, en hêtre, châtaignier, pin des landes … (surface de votre pièce +5 à 10%), avec ou sans chanfreins.
vis spéciale parquet sur lambourdes

Alternative au pistolet pneumatique : Tout bon bricoleur a dans sa caisse une visseuse à laquelle il faudra adjoindre un embout adapté mais qui permettra de poser aisément tout type de parquet massif. Avec un peu de patience sur des surfaces importantes.

La visseuse est nettement plus courante que le pistolet pneumatique ou à gaz trop onéreux pour un usage occasionnel.

Qui plus est un quincaillier connu pour la qualité de ses produits, propose des vis spéciales parquets … que nous utilisons pour les petites surfaces.

C’est aussi bien et vous n’aurez besoin que d’une visseuse un peu sérieuse et d’un embout Torx, généralement livré avec les vis et bien sur d’une bonne scie.

Très important : Le niveau de référence

Généralement le niveau de référence correspond fréquemment au seuil de la porte ou si le sol n’est pas droit, le point le plus haut du sol de la pièce.

Toutes les Lambourdes (choisir une lambourde ou une longueur de référence et s’en servir comme étalon) doit être mise à niveau individuellement avec les cales (fixées mécaniquement) puis scellée à l’aide de plâtre ou mortier selon le support.

Le traçage, Les lambourdes : 1 ère étape de pose

Après avoir déterminé l’entraxe nécessaire ( selon l’épaisseur du parquet), il convient de tracer précisément (cordon à poudre) tous les emplacements où seront fixées les lambourdes. (Entraxe de 40 à 60 cm)

Lambourdes qui sont fixées perpendiculairement au sens de pose de votre parquet.

Sur chaque lambourde, appliquer de la bande résiliente qui limite notablement les grincements et procure un confort acoustique supplémentaire ( en absorbant les bruits d’impacts)

Hauteur de pose

lambourdes pour parquet

Si la hauteur le permet, entre chaque lambourde vous pouvez insérer un isolant, qui diminuera (entre autres) significativement les bruits liés aux vibrations et impacts.

Petit truc : Pour chaque M² de parquet posé, si vos lambourdes ont un entraxe de 40 cm, il faut compter à peu près 2,5 mètres linéaires de lambourdes et pour ceux qui souhaitent un peu plus de précision pour calculer c’est par là .

La 1 ere rangée de lames de parquet : la référence

C’est de loin la rangée de lames de parquet la plus importante, sa pose doit être irréprochable : alignement, planéité, équerrage, fixation.

clouer un parquet

Pour une pose à coupes perdues, Il est important de commencer le long d’un mur en veillant à bien respecter le joint de dilatation. (Une largeur insuffisante de ce joint de dilatation entrainera à terme un soulèvement de votre parquet)

De plus afin d’être parfaitement aligné, il est important de positionner des cales entre les lames et la paroi (généralement 8 mm) et ce sur toute la longueur.

Si tout est en ordre, vous pouvez fixer à l’aide des clous en T ou des vis à parquet.

clouer parquet chasse clou

Les fixations sont toujours réalisées avec un angle de 45° par rapport à la languette.

L’enfoncement des vis ou clous doit être parfait afin de ne pas entraver les rainures des lames suivantes et fausser la pose des lames suivantes.

Un clou ou 1 vis sur chaque lambourde et ce, sur toute la longueur (selon l’entraxe plus ou moins 15 vis au M²)

La lame terminale de cette 1ere rangée de référence a de bonnes chances d’être coupée.

Coupe, qui si elle est suffisamment longue sera repositionnée au départ de la seconde rangée dans le cas d’une pose à coupes perdues ou à l’Anglaise.

Les rangées successives, la finition

La 1ere rangée de lames de parquet (la référence) est posée et fixée, il ne reste qu’à poursuivre ainsi en répétant les différentes étapes.

La dernière lame, celle du seuil de la pièce, sera ajustée si nécessaire et recouverte d’un profilé de finition, type barre de seuil pour parfaire l’ouvrage.

Les plinthes se posent plusieurs jours après la fixation du parquet, le temps que celui prenne sa place définitive.

Maisons à planchers et solivage bois

plancher bois sapin endommagé

En Normandie, une majorité de maisons un « peu anciennes » possèdent des solivages recouverts de lames de planchers qui parfois ne sont plus de première fraicheur.

Toutefois …

L’avantage de lames de planchers ou parquet fixées sur solivage à l’aide de clous ou vis est que l’ouvrage se démonte et peut se restaurer.

Lames de plancher dégradées, abimées

solivage pour plancher bois

Si les lames en place sont trop dégradées et fragilisées et dans la mesure où le solivage porteur est en bon état :

La 1ere étape consiste à délimiter avec précision l’emplacement à réparer.

plancher sapin en cours de pose

La 2eme étape est le démontage « soigné » des lames en prenant soin d’enlever les fixations anciennes (clous ou vis). L’opération demande de la méthode et est fréquemment chronophage mais le résultat final sera à la hauteur.

La 3 eme consiste à la mise en place d’une bande résiliente ( phaltex, liège, tramiband, …) qui limite notablement la propagation des ondes sonores et amortit les vibrations.

plancher sapin neuf posé

La 4 eme étape est la pose méthodique de la 1ere longueur de lames les suivantes seront alignées sur celle-ci.

La 5 eme et dernière consiste en un traitement qui peut être une huile (non filmogène), une cire, un vitrificateur …

Si vous ne vous sentez pas d’attaque

Demande de Devis