Plafond en plaque de plâtre

Plafond en plaque de plâtre

Un plafond en plaque de plâtre est constitué, comme une cloison de distribution par l’assemblage d’une ou plusieurs plaques de parement associée sur des montants.

Ces plaques vissées sur une ossature métallique constituée de profilés (Type F pour Fourrure) portés ou pas par des suspentes, tiges filetées, piton rénovation, …

Si les portées ne sont pas trop importantes, il est possible de réaliser un faux plafond autoportant (article sur le lien)

Les plaques de plâtre permettent rapidement pour un prix maîtrisé de réhabiliter un plafond vieillot, en mauvais état ou de redessiner complètement le décor d’un lieu.

Plafond en plaque de plâtre : doublage

Lors d’une rénovation il est fréquemment plus économique de conserver l’ ancien plafond en place et d’en reconstituer un par dessus.

Cette solution vous permet de mettre en place un isolant thermique, acoustique, de passer des fils électriques, de disposer des spots leds, le tout avec une finition sans défaut.

Etat, nature des plafonds en place

La nature du plafond est souvent directement liée à celle de la maison et à l’époque de sa construction.

Pendant longtemps, le sol des niveaux supérieurs était constitué d’un réseau de poutres, solives et lambourdes recevant un parquet ou un plancher en bois .

De nos jours, il s’agit plutôt d’une dalle en béton isolée moins sujette à raisonnance.

Isolation et performances

Les performances thermiques dépendent directement de l’épaisseur de l’isolant utilisé et de sa nature : Laine minérale, de roche, de bois, …

Chacun de ces complexes d’isolation bénéficie d’un coefficient qui lui est propre.

Les caractéristiques acoustiques et thermiques sont fonction de plusieurs paramètres dont le lambda ‘ λ ‘ et la résistance thermique (R) font partie.

Quelques éléments structurels à prendre en considération :

  • Les masses respectives du plafond et du plancher supportant celui-ci
  • L’étanchéité à l’air de l’ouvrage recevant le plafond
  • Présence ou non d’un isolant type laine minérale, laine de roche, …
  • Type d’ossature utilisée et suspentes, …

Plafond en plaque de plâtre : où ?

Ce type de plafond cités précédemment se pose dans :

  • Les constructions neuves
  • Lors des rénovations partielles ou totales
  • Dans les ERP (Établissements Recevant du Public)
  • Locaux industriels, Commerciaux, Scolaires
  • Et bien entendu dans nos habitations familiales

Avec pour chaque type de plaque employée des caractéristiques techniques bien précises.

Type d’interventions possibles

Toute intervention sur un plafond : fixation, décoration ou restauration, pose de toile de verre suppose au préalable que vous connaissiez sa structure.

Le plafond est aujourd’hui aussi le lieu de passage de nombreux composants d’installation parmi lesquels :

  • Câbles électriques pour les commandes, alimentations d’éclairage
  • Plomberie ou chauffage s’y retrouvent de plus en plus souvent et supposent des précautions, notamment en cas de percement.

Résistance à la chaleur

La durée de stabilité et de coupe feu conférée par un plafond à une charpente ou un plancher, dépend de la quantité, du type de plaques utilisées, de la hauteur du plénum.

Les plaques de plâtre ne sont pas, par nature, un bon conducteur thermique. J’y reviendrai lors d’un prochain article.