Terrasse en bois, quelques infos

Terrasse en bois, quelques infos

Etape par étape, vous trouverez dans cet article les principaux éléments qui devraient vous permettre d’appréhender la création d’une terrasse en bois.

Pour ceux qui veulent se lancer, sinon il y a une demande de devis pas loin de cet article et nous avons vraiment les compétences pour le faire à votre place -;)

Que le bois mis en oeuvre pour créer cet espace convivial, soit un résineux, un exotique ou un composite les bases de création pour une terrasse en bois simple sont très similaires.

Une règle en passant : Pour éviter que l’eau ne stagne dessus, une terrasse bois doit avoir une pente minimale de 1,5% (soit 1,5 cm/ mètre) vers l’extérieur et posséder des aérations qui feront circuler l’air en dessous.

Le DTU de référence pour les terrasses est le 51.4 : Platelages extérieurs bois

Le calepinage de la terrasse

Avant de poser la moindre pièce de bois, il est extrêmement important de déterminer avec précision l’emplacement et la hauteur finie de la future terrasse ainsi que sa forme.

Si la surface à couvrir est faible (de 20 à 40 m²) , quelques mesures et piquets placés aux extrémités vous donneront vite un aperçu de l’emprise au sol et de la forme que vous souhaitez.

Dans le cas d’une terrasse un peu plus volumineuse, avec des végétaux, il est plus prudent de réaliser un plan afin de ne pas commettre d’impairs.

Néanmoins, en cherchant un peu sur le web vous trouverez facilement des outils qui, une fois toutes vos cotes saisies vous donneront la surface ainsi que bien d’autres informations utiles ou vous pouvez faire appel à nous

Selon la qualité du bois, la forme de votre terrasse il vous faut tenir compte d’un taux de perte que vous devez ajouter à la quantité commandée, cette donnée varie de 5 à 10 % de la surface totale.

Le support sur lequel poser

plage piquets bois

La composition du sol sur lequel votre future terrasse va reposer a une certaine importance s’agit il :

  • D’une dalle béton récente ou pas mais en état correct
  • D’un sol instable : argile, terre non compactée, sable, …
  • D’un sol stable : graviers, agrégats compactés, …

La nature du sol implique des choix quant à la pose de la terrasse sur l’espace que vous lui destinez, on n’utilise pas forcément les mêmes éléments de fixation pour une pose sur une dalle béton que sur un sol meuble.

Il y a une voire plusieurs solutions durables pour chaque type de terrain et ce afin que le chantier soit réalisé avec efficacité dans un laps de temps acceptable.

Pose sur un sol meuble ou pas

terrasse bois vue haut

Une situation fréquemment rencontrée lorsque la maison vient d’être construite, la terre environnante a été retournée à de nombreuses reprises pour les fondations, les réseaux, etc. Ce type de cas se rencontre aussi dans certaines villes de la côte Fleurie

Sur ce type de terrain et une fois l’espace correctement calepiné plusieurs solutions sont envisageables selon les choix que vous souhaitez ou réalisables rapidement :

  • Les plots bétons coulés sur place : cette technique nécessite un temps de séchage mais permet une pose des lambourdes sur plots réglables et confère une bonne stabilité dans le temps si les plots sont coulés assez profondément, toutefois elle s’avère longue et fastidieuse.
  • Les agglos ou parpaings … ça se fait encore ?
  • Les vis de fondation : ce procédé qui offre une mise en oeuvre rapide, pour une terrasse à usage résidentiel est d’une efficacité redoutable : pas de temps de séchage, réglage simple et rapide.
  • Les pieux en bois : pratique et pas cher pour les petites surfaces

La quantité de plots, agglos à mettre en place diffère ….

Classe d’usage du bois

classe usage bois illustration

Selon l’utilisation que l’on va en faire et le traitement qu’il a subit le bois est catégorisé en différentes classes d’emploi.

La longévité et la conservation des bois sont, en France très réglementés et normés.

Normes qui définissent les caractéristiques auxquelles les bois doivent répondre, qu’il s’agisse de résistance aux insectes xylophages, aux champignons, organismes dégradants le bois …

Les performances attendues sont définies par la capacité à l’ usage dans une classe d’emploi voulue qui elle même détermine les utilisations possibles du bois…

Classes d’emploi du bois en résumé

lames terrasse fixations apparentes

Classe d’emploi 1, bois à utilisation intérieure tel que le parquet, les lambris, les aménagements intérieurs, …

Classe d’emploi 2, bois utilisé en intérieur ou sous abri couramment les bois de charpente et de certaines ossatures bois.

Classe d’emploi 3, des bois qui peuvent être utilisés en extérieur avec une exposition aux intempéries. Toutefois pas de contact avec le sol ces bois sont mis en oeuvre pour les bardages de façade. Cette classe d’emploi est décomposée en 2 sous classes : Bois extérieur avec séchage rapide et bois extérieur avec humidité prolongée.

Classe d’emploi 4, regroupe les bois en contact direct avec le sol ou l’eau douce. Les bois de classe d’emploi 4 sont ceux utilisés pour les terrasses bois extérieures.

Feutre géotextile

rouleau feutre géotextile

Quelle que soit la nature du sol (hors dalle béton pré-existante et encore) le feutre géotextile est un élément indispensable lors de la pose d’une terrasse en bois …

Les lés de feutre géotextile, lors de leur mise en oeuvre doivent se recouvrir généreusement, être appliqués avec soin afin de ne pas laisser de place à la moindre mauvaise herbe …

Après cette première étape de calepinage, la seconde consiste à mettre en place le feutre géotextile.

Ce feutre est mis en place pour empêcher les végétaux de pousser, même si votre terrasse est posée sur une dalle béton.

Que votre feutre géotextile soit blanc, gris, noir, … c’est sur le grammage au mètre carré qu’il faut prêter attention : 90 g/m² est un compromis correct.

Section des lambourdes, cadre de la terrasse (bois)

lambourdes bois exotique

La section des lambourdes utilisée pour la réalisation du cadre de votre future terrasse a autant d’incidence sur la rigidité de l’ensemble que le nombre de plots ou vis de fondation mis en place au préalable.

La section du bois employé pour le cadre est un point d’une grande importance ainsi que la classe d’usage qui doit être de niveau 4 ou plus simplement « classe 4 ».

De même, il est préférable d’utiliser des chevrons d’une essence proche (ou identique) et de densité similaire au platelage.

Une section de bois trop faible et votre future terrasse risque de ressembler à des montagnes Russes très rapidement et verra sa durée de vie écourtée.

Trop fort, avec un bois à la bonne classe d’usage, vous ne risquez pas grand chose à part des courbatures liées à la manutention sauf si vos entraxes sont trop importants.

Pour une terrasse en bois résineux, des lambourdes de 50 X 75 mm (même légèrement inférieures) de classe d’usage 4 font généralement bien l’affaire et sont faciles à trouver en différentes longueurs (pour limiter les coupes au maximum).

L’entraxe : pour un platelage en pin sylvestre épaisseur 27 mm, largeur de lame 145 mm l’entraxe doit se situer à 450 mm.

Bande de protection pour lambourdes

lambourdes bande protection

Une fois votre cadre réalisé à l’aides des lambourdes et afin d’augmenter sa durée de vie , il est souhaitable de mettre en place une bande de protection entre les chevrons et les lames.

Cette bande simple à poser lorsqu’elle est autocollante a pour objectif d’empêcher l’humidité de stagner et comme pour le parquet (avec le phaltex), limitera les bruits d’impacts et leur diffusion (si vous considérez que c’est important sur une terrasse …).

La visserie de fixation du cadre

Si le cadre de votre terrasse repose sur une dalle béton, un carrelage ancien, les fixations que vous allez employer doivent être de 1ere qualité.

Pour fixer votre cadre en périphérie sur un mur adjacent qui peut être en béton, agglos pleins ou creux plusieurs fabricants de quincaillerie ont développés des vis spécifiques qui offrent un ancrage très très solide.

Le filetage particulier de ces vis « béton » font qu’elles s’affranchissent des chevilles nylon.

vis béton fixation terrasses fenêtres

Elles existent en différentes longueurs, différentes formes de têtes selon l’utilisation que vous pourriez en avoir : de 40 mm à 180 mm .

Elles ont un point commun, leur empreinte : TX30 généralement pour celles que nous utilisons couramment.

La fixation se fait le plus simplement du monde : Vous réalisez le trou à l’aide d’un perforateur muni d’un forêt béton, généralement en diamètre 6,5 ou 7 mm selon le fabricant et enfichez la vis directement à l’aide d’une visseuse dotée d’un bon couple et c’est fini.

Ces vis sont utilisées initialement pour la fixation des fenêtres dans des tableaux en pierre, en béton et une fois masquées avec un cache en plastique fournissent un niveau de finition très propre.

La visserie de fixation du platelage

vis inox terrasse bois

Pour qu’une terrasse soit vraiment durable, outre la qualité du bois et la technique de pose, la visserie employée pour le platelage doit être de 1ere qualité.

Des vis inox A2 (Aisi 304) si l’environnement n’est pas marin ou des vis inox A4 (Aisi 316) pour le bord de mer.

La qualité, la longueur et la disposition de ces fixations a une incidence directe sur la durée de vie et la déformation ou non des lames.

Une petite information : en bout de lames ou en jonction vos vis doivent se situer à 1 cm minimum afin de ne pas fendre le bois (un avant trou doit être réalisé au préalable) et par là même le rendre beaucoup plus fragile.

Taille des vis inox à utiliser

L’idée n’est pas de rentrer dans des calculs d’apothicaire mais de vous fournir une méthode facile à retenir …

En prenant l’exemple d’un bois résineux dont la densité se situe à 650 kg/m3 (naturel), il faut que votre fixation, une fois percé le platelage et la bande de protection entre de 30 mm dans le chevronnage situé en dessous …

Ce qui nous donne pour une lame dont l’épaisseur est de 27 mm , une bande de pro d’environ 3 mm d’épaisseur et nos 30 mm qui doivent permettre l’ancrage dans le chevron, de la vis inox de 60 mm d’un diamètre de 5 ou 6 mm selon …