Réalisation Terrasse bois Ipé

Réalisation Terrasse bois Ipé

87 / 100

Que la terrasse une fois finie repose sur un sol meuble, une dalle béton ou un autre support, la technique de pose est assez similaire à celle utilisée pour la pose d’ un parquet cloué sur lambourdes.

La terrasse en Ipé présentée en photos a été réalisée dans un bourg entre Caen et Ouistreham … 

Quelques explications sur ce chantier :  Un ragréage extérieur (plutôt épais) indispensable afin de corriger certaines pentes pour rediriger l’eau vers le jardin et non vers la maison.

L’avantage immédiat sur un ouvrage tel que celui de cette terrasse en Ipé est le temps de mise en oeuvre inférieur à 10 jours, qui vous permettra de profiter rapidement de ce nouvel espace de vie.

Le platelage d’accès à la maison est conforme aux normes d’accès handicapés, inutile pour la circonstance, mais plus joli et fonctionnel … particulièrement quand vous avez des enfants en bas age et la poussette qui va avec …

Tous les éléments constitutifs (platelage et chevrons) de cette terrasse en ipé possèdent la même densité et devraient donc avoir la même durée de vie.

Cette étape se réalise assez facilement mais il faut prêter une attention particulière à la pente qui doit impérativement envoyer les eaux pluviales vers l’extérieur.

De même pour le platelage de la terrasse, dont la pente (1,5 cm / m vers l’extérieur) doit être suffisante pour que les eaux de pluie ne stagnent pas.

Chaque plot est solidarisé au support à l’aide de 2 fixations type vis à frapper ou similaires. 

Sur cette terrasse, les plots en nombre suffisant ont été positionnés en ligne. 

Une disposition en quinconce aurait permis à résistance égale d’en disposer moins.

Les chevrons, quant à eux sont fixés à l’aide d’une vis sur les plots réglables.

Ces fixations réalisées sur le cadre permettent d’être en conformité avec le DTU 51.4, norme de référence.

Un dernier point les lames sont fixées à l’aide vis inox 5×60 tête fraisée réduite qualité A4 brunies, la mer n’est vraiment pas loin .. à vol d’oiseau ! 

Si le chevronnage est réalisé dans les meilleures conditions, la pose du platelage (les lames de terrasse) est assez aisé.

Un dernier point sur le chevronnage, celui-ci doit être d’une densité similaire au platelage posé dessus, environ 1,05 pour la circonstance.

Une densité de 1,05 signifie qu’1 mètre cube de bois ( taux d’humidité environ 17%) pèsera 1050 kg, c’est un bois qui coule contrairement aux bois résineux.

La pose des lames de terrasse

Les lames d’Ipé d’une longueur de 4 mètres une fois rectifiées, tombent juste sur la moitié d’un chevron, permettant une jonction propre et soignée.

Ce type de pose est nommée  » pose à coupes perdues » comme pour le parquet.

Au dessus de chaque chevron, les lames sont maintenues par 2 vis inox (5X60 mm tête torx) nécessitant systématiquement un avant trou et un fraisage.

Les lames qui dépassent sur les bords extérieurs de la terrasse sont, lors de la phase de finition, délignées après traçage à l’aide d’une scie plongeante (et d’une règle pour être sûr de la précision de la coupe).

Le balisage lumineux de la terrasse et de l'accès à la maison

La maison est récente, donc il y a des alimentations électriques commandées placées aux bons endroits auxquelles il est aisé de se raccorder.

Des spots encastrés et étanches en inox (IP 68) sont disposés sur la périphérie afin d’agrémenter encore un peu cette terrasse déjà bien agréable.

L’habillage des jardinières

Ce n’est pas l’étape la plus simple à réaliser compte tenu de l’état (ou plutôt de l’aplomb aléatoire) des agglos posés.

Toutefois, quelques cales plastiques judicieusement disposées, le résultat est des plus esthétique et permet de s’asseoir (avec un coussin ?) en sirotant un Perrier rondelle lors des « chaudes soirées » Normandes !

Il ne reste plus qu’à attendre que les plantes poussent …

Temps de réalisation de cette terrasse en Ipé

La surface à couvrir, proche de 90 m², hors bacs à fleurs assez chronophages, cette terrasse a été posée et assemblée en un peu plus de 8 jours.