Porte coulissante et à galandage

Porte coulissante et à galandage

Les portes coulissantes à galandages peuvent s’adapter à presque tous les usages, habitat individuel, locaux professionnels, commerces.

Que ce soit dans le cadre d’une rénovation, une redistribution des pièces ou la création de cloisons distributives en placo, la mise en place d’une porte coulissante (applique ou galandage) est un choix vraiment malin.

Ces modèles de portes permettent une fois posées un gain de place au sol d’environ 1,5m² par unité installée et supportent, selon le modèle, une utilisation intensive.

Le bloc porte et tout ou partie des accessoires sont dissimulés dans un caisson et derrière un habillage conférant à l’ensemble un aspect esthétique très sobre.

Dans le cas d’une porte coulissante posée en applique, elle peut participer à la décoration de la pièce où elle est installée.

Exemples de galandages posés

Les photos présentées en exemple ci-dessous représentent 2 types de poses possibles :

  • En applique le long d’une cloison que le client souhaitait conserver afin de ne pas avoir à refaire son entrée à la peinture très récente.
  • Directement posée dans une cloison créée de toute pièce lors d’un aménagement de combles. Pour ce cas, les profilés métalliques utilisés pour la structure sont de type R70 (70 mm de large), entre lesquels un isolant prend place. Cette cloison une fois terminée fait près de 10 cm d’épaisseur.

Dimensions

Les tailles (en largeur et hauteur) sont celles d’une porte classique à âme pleine ou alvéolaire que l’on trouve un peu partout.

Les dimensions courantes vont de 63 cm de large à 113 cm pour une hauteur de 204 cm.

Ces cotes peuvent être doublées si l’on assemble, à l’aide d’un kit spécifique 2 caissons entre-eux, ce qui nous amène à une ouverture totale de 2,26 m pour des caissons standards.

Toutefois, il est important de prêter une attention particulière déport : Une porte de 103 cm de large nécessite une distance de refoulement de 103 cm ( évidemment ) agrémentée quelques centimètres supplémentaires pour les accessoires : ouvrants, butées, fixations et bien entendu le caisson

Fixation de la porte

Le rail qui permet à la porte de coulisser est fixé en applique sur le mur ou la cloison recevant la porte.

Dans le cas du caisson, c’est l’ensemble caisson et rail qui sont fixés le long de la paroi, pour ensuite recevoir un habillage fréquemment réalisé en plaque de plâtre.

Il s’agit de pièces métalliques fixées à l’aide de vis sur le haut et le bas de la porte. Un caisson à galandage doit toujours être maintenu « fermement » dans ou sur la cloison au sein de laquelle il est installé !

Types de portes

caisson galandage porte ancienne

Il existe des portes en bois, panneaux de particules ou en métal décorées et modernes spécifiquement conçues pour être posées sur rails ou prendre place dans un caisson.

Le choix des matières, décors et équipements possibles est pléthorique.

Toutefois lors d’une rénovation, il est fréquent que les portes (anciennes) en place aient un certain cachet et soient encore en bon état (pas trop cintrées) …

A l’aide de quelques outils ( défonceuse, scie circulaire, …) et un peu de savoir faire, ces portes anciennes peuvent prendre place dans un caisson ou sous un rail en un laps de temps raisonnable.

Motorisation, automatisation de l’ouverture, fermeture

Bientôt