Aller au contenu

La palissade en bois résiste-t-elle dans le temps ?

La durabilité d’une palissade en bois constitue une préoccupation majeure pour ceux qui envisagent d’investir dans une clôture.

Devis Rapide et gratuit

Du lundi au vendredi, de 8h00 à 18h30. Tel : 07 82 98 19 65

Contact téléphonique pour RV sous 48 h ouvrables et devis 48/72 h après visite


Face aux éléments naturels et au passage du temps, la question fondamentale demeure : la palissade en bois parvient-elle à résister efficacement dans la durée ? Oui.

La clôture est une option robuste et pérenne qui vous permettra de délimiter votre espace extérieur.

Explorons dès à présent les facteurs clés qui influent sur la longévité de ces structures et les pratiques d’entretien qui contribuent à préserver leur robustesse au fil des saisons.

La palissade en pin traité

La palissade en pin traité offre une résistance remarquable au fil du temps, grâce à un traitement en profondeur sous pression qui la protège des attaques de champignons, d’insectes et des intempéries.

En général, sa durabilité s’étend de 15 à 25 ans, voire plus, selon plusieurs facteurs.

La qualité du bois et du traitement sont cruciales, influant directement sur la longévité de la palissade.

Un entretien régulier, tel que le nettoyage et l’application de produits de préservation, contribue également à prolonger sa vie.

Les conditions climatiques, l’installation correcte assurant un bon drainage, et évitant le contact direct avec le sol, sont des éléments déterminants.

La palissade en pin douglas

Palissade en Douglas massif

La palissade en pin Douglas se distingue par sa robustesse et sa capacité à résister aux caprices du temps.

Ce bois résineux renferme des tanins naturels, conférant une protection accrue contre les assauts d’insectes et de champignons, en plus de sa stabilité exceptionnelle et de sa résistance aux déformations.

En termes de longévité, une palissade en pin Douglas non traité peut généralement persister entre 15 et 20 ans dans des conditions d’utilisation normales et d’exposition aux éléments extérieurs.

Cependant, avec l’application d’un traitement de préservation tel que l’autoclave ou un saturateur, sa durée de vie peut être étendue jusqu’à 25 voire 30 ans.

L’entretien joue un rôle crucial dans la durabilité de la palissade en pin Douglas.

Un nettoyage régulier et l’application périodique d’un produit de protection ou de finition tous les 3-5 ans sont recommandés.

Cela préserve non seulement son esthétique, mais protège également le bois des ravages causés par les éléments extérieurs tels que les rayons UV, la pluie et la neige.

La palissade en châtaignier

La palissade en châtaignier se distingue par sa résistance exceptionnelle au fil du temps, tirant avantage des propriétés naturelles intrinsèques du bois de châtaignier.

Réputé pour sa durabilité et sa capacité à résister à la pourriture, le châtaignier offre une protection naturelle grâce à la présence de tanins, agissant comme bouclier contre les insectes, les champignons et l’humidité.

La densité caractéristique du châtaignier renforce sa résistance aux intempéries et à l’usure, assurant ainsi une longévité appréciable.

Sans traitement spécifique, une palissade en châtaignier peut perdurer entre 15 et 30 ans. Cependant, l’application judicieuse d’un produit de protection tel qu’un saturateur ou une huile peut non seulement prolonger sa durée de vie, mais aussi préserver son aspect d’origine.

Pour optimiser la durabilité de la palissade en châtaignier, il est recommandé de monter les piquets au-dessus du sol ou de les fixer à des supports en métal galvanisé, évitant ainsi un contact direct avec l’humidité.

La vérification régulière de l’état de la palissade et la réalisation d’un entretien adapté, au besoin, contribuent également à maximiser sa longévité.

Devis Rapide et gratuit

Du lundi au vendredi, de 8h00 à 18h30. Tel : 07 82 98 19 65

Contact téléphonique pour RV sous 48 h ouvrables et devis 48/72 h après visite


La palissade en bois exotique

La palissade en bois exotique, qu’il s’agisse de massaranduba, d’ipé, de cumaru ou de bangkirai, se distingue par sa remarquable durabilité et sa résistance exceptionnelle aux intempéries.

Ces essences exotiques sont naturellement très durables et résistantes (classe 4 naturelle), les préservant ainsi des assauts d’insectes, de la moisissure et de l’humidité. Cette caractéristique intrinsèque les prédispose à une moindre propension à la déformation, à la pourriture ou à la décoloration au fil du temps. La longévité de ces palissades dépend de l’essence du bois, de la qualité de la construction, ainsi que de l’entretien régulier.

Pour maximiser la durée de vie de la palissade en bois exotique, il est recommandé de prendre certaines précautions d’entretien :

  • Pose sur un sol bien drainé : évitez le contact direct avec l’eau stagnante en installant la palissade sur un sol bien drainé.
  • Application d’une finition protectrice : avant l’installation, appliquez une finition protectrice adaptée pour préserver le bois des effets néfastes des UV et des intempéries.
  • Nettoyage régulier : maintenez la palissade propre en la nettoyant régulièrement avec une brosse douce et de l’eau savonneuse pour éviter l’accumulation de saleté et de moisissure.
  • Inspection périodique : examinez la palissade de manière régulière pour détecter d’éventuels signes de détérioration et effectuez les réparations nécessaires rapidement.
  • Traitement protecteur périodique : appliquez un traitement protecteur tous les 1 à 3 ans, conformément aux recommandations du fabricant et en tenant compte de l’exposition aux éléments.

En suivant ces conseils d’entretien, une palissade en bois exotique bien entretenue peut afficher une longévité impressionnante, pouvant atteindre de 25 à 50 ans ou même plus, selon l’essence du bois et les conditions environnementales.

Étiquettes:
0 Partages
Enregistrer
Partagez