Si la taille ou la configuration de votre pièce le permet, vous pouvez, à prix raisonnable faire réaliser et poser une cloison de séparation en métal.

Les cloisons métalliques ou claustras, autrefois réalisées par des artisans ferronniers ou métalliers se trouvent dorénavant dans toutes les surfaces de vente pour professionnels ou particuliers.

La qualité des assemblages peut être variable selon le budget consacré mais la pose reste assez aisée selon la typologie du lieu et de l’ouverture à traiter.

2 façons de séparer la pièce

Ce type de cloison peut être de 2 types :

  • Toute hauteur : avec une porte battante ou coulissante, façon atelier ancien pour séparer, confiner une pièce de la maison tout en conservant la luminosité ambiante
  • Pourvue d’un soubassement en placo, briques, carreaux de plâtre, …

Les cloisons séparatives en métal possèdent un charme décoratif à nul autre pareil.

Images d’une cloison en métal simple

cloison-séparative-metallique

La cloison en photos ci-contre a été assemblée par soudure et ne possède pas de

vitrages un simple voile laisse entrer la lumière naturelle de façon diffuse et douce.

Sur les photos les soubassements sont en agglos creux (parpaings) puis habillés avec des plaques de plâtres protégées par des baguettes de finition.

cloison-metallique-maison

Une verrière séparative est fréquemment réalisée en acier mais se fabriquera aussi aisément en aluminium et plus rarement en bois (dans une maison à colombages, par exemple).

Les matériaux utilisés pour séparer les espaces de la maison peuvent au choix rester bruts ou recevoir une couche de finition;

Lors de l’utilisation de l’acier ou de l’aluminium, ce type de cloisons, donne un style « atelier » qui trouvera sa place dans bien des intérieurs tout en préservant ou améliorant la clarté de la pièce.

Cloison l’aide matériaux de récupération

Anciennes fenêtres, porte-fenêtre ou encore des morceaux de bois naturels associés à des plaques de polycarbonate, quelques outils bien affutés, un peu de bon sens et le tour est joué !

Fenêtres de récupération

Si vous cherchez un peu sur des sites tels que lebon….., il y a de bonnes chances pour que de vieilles fenêtres, portes ou autres éléments de menuiserie intérieure soient proposés moyennant quelques € (voir gratuitement contre enlèvement).

Les bois régulièrement utilisés pour l’assemblage des anciennes fenêtres : Chêne, Hêtre, Bois Résineux.

Pour faire office de verrière avec ou sans sous-bassement on peut utiliser d’anciennes fenêtres ou porte-fenêtre.

Une méthode simple consiste à réaliser un cadre (en bois par exemple) ajusté à la taille de votre menuiserie puis à la poser horizontalement afin d’obtenir un effet visuel élargi.

Séparer une pièce à peu de frais : le verre de synthèse

Si vous avez l’âme d’un bricoleur et souhaitez utiliser un matériau plus malléable et moins cassant que le verre minéral, qui reste assez difficile à couper, ajuster et être dangereux (coupures) il y a le verre synthétique.

Ce verre de synthèse a des caractéristiques physiques bien supérieures au verre minéral : Excellente résistance à l’eau, au feu, à l’abrasion, à la flexion, … pour un prix raisonnable.

De plus, il se décline en différents modèles, couleurs et aspects : le polystyrène cristal, le polycarbonate, le PMMA coulé (poly méthacrylate de méthyle acrylique :-))

Quelques morceaux de bois naturel (brut, raboté, saturé) dans lequel vous insérez des plaques de verre synthétique de votre choix qui pourront être maintenus soit :

  • A l’aide de pièces de bois rapportées ( 1/4 de rond, petits tasseaux, etc) fixées à l’aide de clous
  • Ou si vous êtes équipés positionné dans une rainure réalisée à l’aide d’une défonceuse

Bois et Aspect métal ou cérusé ou …. ? : Pas de problème les GSB et autres ont un arsenal de peintures et teintes toutes plus efficaces les unes que les autres il ne vous reste qu’à vous munir de brosses et rouleaux.

Pour les teintes, tout est possible : noir, gris, métallisé, rouge, …

Pour ceux qui savent un peu se servir d’un poste de soudure (Arc ou fil fourré) : Le métal de récupération type cornières, T, L , qui consiste à assembler ces pièces pour constituer une séparation ou une forme géométrique quelconque.

Quelle que soit la nature du matériau employé, l’objectif est de donner plus de luminosité à votre pièce .