Charpente en fermettes modification

Charpente en fermettes modification

Charpente en fermettes définition simple : C’est une ferme de petite taille réalisée avec une section réduite de bois de forme triangulaire.

Une charpente en fermettes est l’assemblage de pièces de bois de faible section (par rapport à une charpente traditionnelle) assemblés avec des connecteurs métalliques à dents formant ainsi une structure porteuse très solide.

Une fermette classique se pose parallèlement à l’axe vertical de la maison sur laquelle elle est installée.

Comme il s’agit d’un produit industriel fabriqué à grande échelle, la fermette bénéficie d’un très bon rapport Qualité/Prix et se pose, si elle n’est pas trop importante en un laps de temps assez court.

Pourquoi modifier une charpente en fermettes ?

La situation la plus fréquemment rencontrée est la réalisation d’un aménagement de combles.

Modifications à apporter aux charpentes en fermettes

Des sections de bois plus faibles rendent le travail de modification et ultérieurement d’isolation moins fastidieux.

La solidité des fermettes tient à la multiplications des éléments de faible section, positionnés à entraxes court.

Les modifications seront moins complexes mais plus répétitives, y compris sur le plancher lorsqu’il ne porte pas.

Pourquoi modifier une charpente en Fermettes industrielles , une charpente en W ? Principalement pour créer une pièce habitable dans les combles.

Quelques types de fermettes

Sans aller trop loin dans la technique, puisque les possibilités sont très grandes, quelques photos parlent souvent plus qu’un texte.

Les schémas de fermettes ci dessous sont ceux que l’on retrouve généralement dans une bonne partie des constructions résidentielles et en petit collectif.

Le type d’assemblage des charpentes en fermettes ( connecteurs métalliques) permet un éventail de possibilités presque infini.

Sommairement comment est dimensionnée une fermette ?

Les charpentes en Fermettes sont dessinées et dimensionnées sur ordinateur en fonction de la nature des contraintes techniques telles que :

  • La nature de la couverture (tuile, ardoises,…)
  • De leur poids propre
  • De la région dans laquelle elle sera installée (neige, vent, …)
  • De la nature et du type de construction
  • De la sismologie du lieu d’installation, etc.

Tous ces éléments et d’autres dans le but d’éviter les déformations et autres désordres constructifs.

Une fois cette étude réalisée, les plans sont transmis à l’atelier afin de fabriquer précisément les pièces nécessaires à la future charpente en fermettes.

Cette étape est en grande partie automatisée.

L’épaisseur d’une charpente en fermette est en moyenne de 36 mm pour une portée pouvant aller jusqu’à 15 mètres.

La hauteur des pièces de bois varie de 60 à 200 mm et l’espacement entre axes varie de 60 à 90 cm.

Le Dtu de référence pour les charpentes en fermettes est le 31.3